accueil Facebook
livre d'or auteurs/illustrateurs critiques solutions/cartes vidéo/mp3
éditeurs dossiers pubs/concours LDVELH AMATEURS faux-ldvelh dédicaces liens
TITRES
MAGAZINES BD DVELH LDVELH NUMERIQUES RPG SOLO
Jeux DVELH
INEDITS

Le Dragon de la nuit

(ordre de parution de la v.o.)
1
-Le Sorcier de la Montagne de Feu
2-La Citadelle du chaos
3-La Forêt de la malédiction
4-La Galaxie tragique
5-La Cité des voleurs
6-Le Labyrinthe de la mort
7-L' Ile du roi lézard
8-Le Marais aux scorpions
9-La Sorcière des neiges
10-Le Manoir de l'enfer
11-Le Talisman de la mort
12-Le Mercenaire de l'espace
13-Le Combattant de l'autoroute
14-Le Temple de la terreur
15-Les Trafiquants de Kelter
16-Défis sanglants sur l'océan
17-Rendez-vous avec la M.O.R.T
18-La Planète rebelle
19-Les Démons des profondeurs
20-L' Epée du samouraï
21-L' Epreuve des champions
22-La Grande menace des robots
23-Les Sceaux de la destruction
24-La Créature venue du chaos
25-La Forteresse du cauchemar
26-La Crypte du sorcier
27-Le Chasseur des étoiles
28-Les Spectres de l'angoisse
29-Les Rôdeurs de la nuit
30-Les Gouffres de la cruauté
31-L' Empire des hommes-lézards
32-Les Esclaves de l'éternité
33-Le Justicier de l'univers
34-Le Voleur d'âmes
35-L' Elu des six clans
36-Les Sombres cohortes
37-La Nuit des mutants
38-Le Vampire du château noir
39-Le Volcan de Zamarra
40-La Vengeance des démons
41-Le Sceptre noir
42-L' Ancienne prophétie
43-Le Repaire des morts-vivants
44-La Légende des guerriers fantômes
45-Les Mondes de l'Aleph
46-La Tour de la destruction
47-Les Mercenaires du levant
48-L' Arpenteur de la lune
49-Le Siège de Sardath
50-Retour à la Montagne de feu
51-Les Mages de Solani
52-Le Dragon de la nuit
53-Le Sépulcre des ombres
54-La Légende de Zagor
55-Le Voleur de vie
56-Les Chevaliers du destin
57-Le Chasseur de mages
58-La Revanche du vampire
59-Curse of the mummy
60-L'Oeil d'émeraude
61-Le Pirate de l'Au-delà
62-La Nuit du Loup-Garou
63-Le Maître des Tempêtes
64-La Nuit du Nécromancien
65-
Le Sang des zombies

France_mai 1997  (mince)
2em sans logo (blanc)
   
France_ avril 1999 - 2001 (épais)
2em sans logo (bleu)

Angleterre 1993
titre :  Le Dragon de la nuit
auteur : Keith Martin
titre original : Night dragon
traducteur : Nicolas Grenier
editeur /collection : Gallimard
Folio Junior n 787
Défis Fantastiques n 58

pour la vo :
(puffin book / fighting fantasy n 52 )
illustrateur couverture :  Tony Hough
illustrateur intérieur :
Tony Hough (vf 12 / 30 vo)

-par rapport à la v.o. il nous manque les illustrations suivantes :
23, 53, 66, 91, 133, 144, 168, 181, 212, 238, 276, 292, 306, 330, 347, 358, 372, 388
code barre : 9782070584635
isbn : 2 07 058463 1
régles du jeu : oui
rajout de regles concernant l'honneur,la fuite du temps et l'oeil de la nuit
nombre de sections : 400

cote
-vendu 2,50 € le 18/12/13 sur Ebay
-vendu 8 € le 17/10/13 sur Ebay
-vendu 10  €  le 12/08/09 sur Ebay
-vendu 6,50  €  le 11/06/06  sur Ebay
-vendu 15  €  le 14/05/06  sur Ebay
-
vendu 15  €  le 10/04/06  sur Ebay
-vendu 6,99  €  le 09/03/06  sur Ebay
-vendu 9,99  €  le 28/02/06  sur Ebay
-
vendu 12,50  €  le 05/02/06  sur Ebay

errata :
- paragraphe 330, a la fin du paragraphe rajouter "rendez-vous au 5"

-le résumé du dos du livre de la version d'avril 1999 est celle d'un autre livre, Le Voyage de l'effroi (ça doit être un poisson d'avril made in Gallimard)

solution : 
dossiers  :
-les publicités pour les ldvelh
-coup de gueule : les séries partiellement traduites...
dossiers relatifs à la série :
-Défis Fantastiques le RPG
-Deathtrap Dungeon : le jeu de carte
-Fighting Fantasy : les figurines Battlegame
-Fighting Fantasy : les figurines Clarecraft
-les énigmes des Défis Fantastiques
-les poèmes des Défis Fantastiques
-les jeux vidéos basés sur les Défis Fantastiques
-les goodies Fighting Fantasy
-les Défis Fantastiques en France
-les clubs Fighting Fantasy
-les coffrets Défis Fantastiques
-personnages pré-tirés pour les Défis Fantastiques
-les cartes de Chris Achilleos
-Défis Fantastiques : le bestiaire
-Défis Fantastiques : la magie
-Défis Fantastiques : les règles du jeu
-Défis Fantastiques : la mort
-Défis Fantastiques : statistiques et anecdotes
-thème : Allansia


notes :
(cliquer sur le dé pour tout voir) :
-parmis les différentes ré-impressions, on constate que l'édition 1997 est deux fois plus "mince" (voir images plus haut) que les autres. De plus, la version 1997 à un gros défaut d'impression : les illustrations sont comme "au travers d'un brouillard", elles semblent faites "en pointillées" ce qui est trés désagréable.

-on appréciera également le "pompage" de l'illustration 104, l'original venant du Labyrinthe de la mort. certes, il s'agit dans les deux cas d'un démon du miroir, mais il y avait surement la possibilité de le dessiner dans une perspective différente, non? tssss (voir images en bas)

-


le Labyrinthe de la mort   

le Dragon de la nuit

résumé :
Une menace indicible est à l'oeuvre dans les confins septentrionaux des sauvages Marches des Dragons. La menace d'une maléfique créature issue du fond des âges, plus ancienne que le temps, le Dragon de la nuit ! Le pouvoir magique de cet être de cauchemar ne cesse de croître, jusqu'au jours où il surgira de sa tanière pour s'abattre sur le monde et ravager allansia toute entière. Le légendaire conclave des dragons lui-même a dû avouer son impuissance car seul un héros humain peut espérer vaincre cet incommensurable ennemi. Un héros d'exception qui pourrait bien vous ressembler...si du moins vous osez relever le défi du Dragon de la nuit !
Deux dés, un crayon et une gomme sont les seuls accessoires dont vous aurez besoin pour vivre cette aventure. Vous seul déciderez de la route à suivre, des risques à courir et descréatures à combattre. Alors bonne chance...

et sur les autres sites ?
-solution de Bradypus sur son site

critique de Fitz :
  (cliquer sur le dé pour lire la suite) :
J'ai pris beaucoup de plaisir à lire ce livre, je le place dans ma dizaine préférée de la série Défis Fantastiques.
C'est vrai que le scénario est très banal puisque l'objectif est de tuer un puissant dragon sur le point de se réveiller pour semer la mort et la désolation (nécromanciens, dragons : même combat). Comme par hasard, seul un humain solitaire mais héroïque est capable de le terrasser. Il faut cependant s'équiper au préalable et trouver trois armes et armures magiques avant de se mesurer au monstre.

Mais cette aventure conventionnelle est construite de manière très intéressante. Plusieurs règles ont été ajoutées : l'honneur, le temps qui passe et l'oeil de la nuit qui représente notre discrétion vis à vis des séides du dragon qui sont très nombreux. La région est en effet infestée de cultistes souhaitant notre mort et il est indispensable de les éviter autant que possible tant ils sont nombreux et puissants. Le temps a aussi son importance. Ce procédé a déjà été utilisé dans La Revanche du vampire mais il est ici mieux géré, de manière plus réaliste. Ainsi, les provisions deviennent un véritable problème quand on marche longtemps dans le froid à la recherche des artefacts et cette lutte pour la survie apporte une dimension stratégique à l'aventure.
L'or est vital et sert à plein de choses. Les choix financiers sont cruciaux puisque plein d'objets acquérables paraissent indispensables à la réussite de la mission. C'est un nouveau facteur de stress et d'hésitation.
Le héros est libre de visiter beaucoup d'endroits mais en contrepartie, le temps s'écoule et l'on se doute que cela ne sera pas anodin au moment du combat final . Les lieux traversés sont relativement variés : villes, voyage en bateau, étendues glacées, donjons. A noter que dans les villes, certaines parties "enquêtes" sont bienvenues et apportent une dimension plus réfléchie à cette aventure qui regorge d'action et de souffrances.
Les combats sont nombreux et très difficiles. Cependant, il existe de multiples moyens d'acquérir des objets ou des renseignements permettant de les éviter ou de gagner soi-même en puissance. Du coup, si l'on emprunte le bon chemin, le livre est largement gagnable à la loyale. Mais il faudra plusieurs essais avant de trouver la voie la plus sûre.
Le combat final est, comme dans tous les Keith Martin, particulièrement long et héroïque.
Bref, j'ai trouvé que l'aspect ludique de ce LDVELH frisait l'excellence.
A contrario, l'histoire est conventionnelle malgré de longs paragraphes à certains moments et quelques scènes marquantes (le conclave des dragons, le monde du rêve, les nains de pierre...). Quelques énigmes sont proposées mais rien de follement original. Quelques autres défauts ont à mes yeux légèrement affaibli la tenue générale du bouquin. Ainsi, cette manie d'attribuer des numéros anti-triches à tous les objets trouvés devient particulièrement agaçante, surtout que par deux fois ces fameux calculs sont buggés (l'addition des trois artefacts et autre chose vers la fin). Il est aussi dommage que le succès soit quasi impossible avec 7 ou 8 points d'habileté au départ.
Mais j'ai néanmoins trouvé ce LDVELH très abouti, jamais ennuyeux même s'il ne faut pas être réfractaire à la gestion permanente de la feuille d'aventure.

par Fitz  (le 08/08/07)

critique d'Aragorn :
  (cliquer sur le dé pour lire la suite) :
Ah le Dragon de la Nuit ! Il s’agit de l’un des livres que je voulais lire depuis longtemps. Maintenant que c’est fait, voici ma critique :
Premièrement, la feuille d’aventure est un peu plus fournie que celle de la majorité des DF. Trois nouvelles caractéristiques entrent en effet en action : l’Honneur (déjà vu dans Le Vampire du Château noir du même auteur), l’œil de la Nuit et la Fuite du Temps. Si les deux premières ne servent finalement pas à grand-chose, le dernier en revanche s’avère assez important. (Il fait toutefois furieusement pensé aux points de Sang de La Revanche du vampire, toujours de Martin). Mais j’en parlerais plus loin, attaquons maintenant la critique.

L’introduction est excellente, se déroulant dans le fameux Port de Sable-Noir ce qui est une idée sympathique. On y apprend tout ce qu’il y a savoir sur le fameux Dragon et sur notre mission.
L’aventure est remarquablement bien dosée niveau longueur : ni trop courte ni trop longue, comme l’était La Revanche du vampire. On bouge d’ailleurs autant que dans ce dernier : des villes, des montagnes, des forêts…bref, on est loin de s’ennuyer durant notre périple. Le but de ce fameux périple est d‘ailleurs très simple : réunir les trois artefacts nécessaires à la destruction du dragon de la Nuit, se rendre dans l’antre de ce dernier et le tuer. Le scénario est donc très basique mais est sauvé par plusieurs choses : tout d’abord, on peut aller chercher les trois artefacts dans l’ordre qu’on veut, ce qui est fort appréciable. De plus, on peut encore visiter deux villes après (ou pendant), toujours dans l’ordre qu’on souhaite. C’est assez rare pour être souligné. Ensuite, la Fuite du Temps est un ajout très intéressant : plus on traîne en chemin et plus le boss final est fort quand on arrive dans son antre. (Ce concept a déjà été vu dans La Revanche du vampire, comme je l’ai déjà dit plus haut). Enfin, le style de Martin est comme toujours savoureux, assez différent de la monotonie de certains autres auteurs. Quelques situations originales viennent compléter ce tableau élogieux (le temps du rêve, le combat final)
Et les points faibles me direz-vous ? Je n’en vois que deux principaux: le scénario, même s’il est habilement traité n’a pas le mérite de l’originalité : cela se résume quand même à tuer le grand méchant dans son antre. Ensuite, les combats sont très difficiles pour les Habiletés faibles. Comme l’a dit Meneldur, si vous tirez 1, mieux vaut relancer le dé.

En conclusion, un excellent livre de Keith Martin. Même si ce n’est pas le meilleur le tous, il mérite amplement une place dans votre bibliothèque.

Note : 8.5/10
Difficulté : 7/10

par Aragorn

critique de Meneldur :
  (cliquer sur le dé pour lire la suite) :
« Qu'est-ce qui se passe en Allansie ? Un méchant nécromancien veut encore conquérir le continent ?
- Euh, non, pas comme les 37 dernières fois.
- Une nécromancienne alors ?
- Non non, non plus. C'est euh...un Dragon. »

Eh oui, le Dragon de la Nuit ne va pas tarder à se tirer de son sommeil millénaire, et les bestiaux aussi puissants ont tendance à avoir un réveil méchamment musclé. C'est donc à vous qu'on va demander de l'arrêter, et pour ce faire, il vous faudra réunir trois artefacts anciens cachés dans les Marches des Dragons, non loin de votre ennemi : une Épée, une Armure et un Bouclier.

Le Dragon de la Nuit a beau avoir été le dernier DF paru en France, c'est quasiment par lui que j'ai découvert les Défis Fantastiques, et je lui porte donc une affection toute particulière. Mais, en essayant d'être objectif, on peut au moins lui trouver les qualités suivantes :

- l'aventure est très longue et nous fait visiter des lieux variés. On commence notamment l'aventure dans le fameux port de Sable-Noir, clin d'œil sympathique ;
- le style, s'il n'a rien d'exceptionnel, est tout de même très agréable ;
- la linéarité est assez faible : on peut aller chercher les trois artefacts dans l'ordre qui nous sied, et on peut encore visiter deux autres villes (Ismater et Carnex) à peu près quand on le veut ;
- les totaux additionnels (Honneur, Fuite du Temps et Oeil de la Nuit) sont originaux et bien gérés : ni trop présents, ni trop absents.

Bien sûr, le livre a aussi son lot de défauts :

- la technique des codes « convertissez ce nom en chiffres, additionnez-les et rendez-vous au paragraphe obtenu », qui, si elle permet d'éviter assez efficacement la triche, est assez lourde ;
- le scénario reste assez classique (réunissez les objets et allez au point X pour tuer le boss), mais il est heureusement sauvé par nombre de situations originales, dont notamment le Temps du Rêve, une espèce de monde parallèle onirique assez psychédélique qui ne plaira peut-être pas à tout le monde ;
- les combats sont rapidement infernaux pour les petites Habiletés. Si vous tirez un 1 pour calculer vos stats, un seul conseil : relancez le dé.

Un très bon opus de Keith Martin, qui conclut de façon plus qu'honorable la série Défis Fantastiques (même si ce n'est pas le cas dans la VO).

Intérêt : 85%
Difficulté : 75%

par Meneldur

critique de Sombrecoeur :
  (cliquer sur le dé pour lire la suite) :
Après un formidable « La Revanche du vampire », Keith Martin continue, pour notre plus grand bonheur, sur sa lancée avec « Le Dragon de la Nuit ». Ô joie pour les fans de Martin, comme moi, de voir que le dernier livre paru officiellement en français comme étant le dernier de la série Défis Fantastiques est écrit par lui. Bon, même s’il n’atteint pas le degré de perfection de son prédécesseur, ce livre-ci reste au dessus de plusieurs livres dont vous êtes le héros. On va voir pourquoi à travers cette critique. Dans un premier temps, je dirais que la quête est originale. S’il s’agit de tuer un boss qui menace la paix dans le monde, on nous change du sorcier quotidien en nous mettant comme ennemi un Dragon Noir, ce qui est inédit dans la série Défis Fantastique.
Mais ce qui fait son originalité, est le fait de devoir trouver 3 pièce d’armure (un bouclier, une épée et un plastron) pour avoir la puissance nécessaire de vaincre notre ennemi. Là où Martin a eu la bonne initiative, c’est de nous laisser le choix de savoir par quel objet on veut chercher en premier. En plus de ça, il nous laisse le choix de visiter deux villes à tout moment, quand on en décide. Cette liberté de mouvement est fort bien venue, mais on en avait déjà profité dans Les Mages de Solani du même auteur. En bref, l’aventure est assez longue et non-linéaire, bien mise en valeur par un style écrit très bon est une ambiance polaire vraiment très bien rendue, surtout au tout début. La narration est tout aussi bonne. Par contre ,je ne savais pas que le Port-du-Sable Noir était aussi au nord pour avoir des vents comme ça froid. Bien entendu, cette quête ne sera pas une partie de plaisir, bon nombres de dangers sous formes de pièges et de créatures se dresseront sur votre chemin. Parlons-en des ennemis, ceux-ci sont nombreux et ne vous laisseront pas beaucoup de répit. C’est vite vu, si en début de partie vous débutez avec 10 en habileté ou moins, vous êtes déjà mort avant même d’avoir commencé votre périple. Malgré tout, ce livre n’atteint pas la difficulté de ses livres précédents. Au niveau des moments intéressants, j’en ai retenu quelques-uns, dont la rencontre avec les géants et les nains en pierre, le combat contre les assassins dans la chambre, le temps des rêves, le combat contre les Brasseurs de Roc est le combat final qui est assez bien mené. Ce qu’il y a également de bien dans ce livre c’est que, hormis les 3 pièces d’armure, il n’y a quasiment aucun autre objet essentiel à découvrir pour réussir la mission. Pour ce qui est des points faibles, je relèverai les illustrations plutôt moyennes (où est-ce dû à la qualité du papier?), les PNJ’s, bien que rares, manquant de profondeurs (à part les Dragons) , la quête plutôt répétitive et monotone vers la fin du livre, ainsi que le fait de n’avoir pas de passage vraiment marquant.

En résumé, comme l’a dit déjà d’autres lecteurs, Keith Martin clôt la série Défis Fantastiques d’une manière plus qu’honorable bien que ce ne soit pas son meilleur ouvrage. Mais on n’en doutait pas car celui-ci est vraiment un excellent auteur. On retrouve sa marque de fabrique qui sont sa très bonne façon de décrire les différents lieux, plongeant bien le lecteur dans l’ambiance très bien retranscrite, ainsi qu’une aventure au background fouillé parsemée de faits intéressants à défaut de marquants.

Ma note: 86%
Difficulté: 75%

Sombrecoeur

 
(cliquer sur le dé pour voir les commentaires de traduction du livre)
commentaires de traduction :
les erreurs de traductions graves (mieux vaut en rire )
sections traduction vf
vo
commentaires




les erreurs de traductions diverses : mots manquant ou en trop, mot traduit par un synonyme inadapté...
sections traduction vf
vo
commentaires




les erreurs de traductions du au manque de connaissance du traducteur en matière d'heroïc fantasy
sections traduction vf
vo
commentaires




les adaptations...transformer un nom propre (personnage, ville,...) qui n'a aucun sens en vo, par un autre nom 
sections traduction vf
vo
commentaires




enfin, il y a les adaptations judicieuses. lorqu'une traduction litterale ne conviendrais pas pour diverses raisons
sections traduction vf
vo
commentaires





voici la liste des titres en vo, cliquez sur les liens vous amènera sur la vf. la série à eu 3 numérotations en anglais, la première chez Puffin (1982-1995), puis chez Wizard books (2002-2007) et de nouveau chez Wizard Books (2009-...?).à noter que les éditions Wizard Books ont fusionné la série Sorcellerie (Sorcery) à la série Défis Fantastiques (Fighting Fantasy)

The Warlock of Firetop Mountain (n 1/n 1/n 1)
The Citadel of chaos (n 2/n 2/n 2)
The Forest of doom (n 3/n 8/n 13)
Starship traveller (n 4/n 22)
City of thieves (n 5/n 5/n 6)
Deathtrap dungeon (n 6/n 3/n 3)
Island of the lizard king (n 7/n 17)
Scorpion swamp (n 8)
Caverns of the snow witch (n 9/n 10)
House of hell (n 10/n 7/n 9)
Talisman of death (n 11/n 24)
Space assassin (n 12)
Freeway fighter (n 13/n 23)
Temple of terror (n 14/n 19)
The Rings of Kether (n 15)
Seas of blood (n 16)
Appointment with F.E.A.R. (n 17/n 18/n 16)
Rebel planet (n 18)
Demons of the deep (n 19)
Sword of the samurai (n 20/n 25)
Trial of champions (n 21/n 12/n 12)
Robot commando (n 22)
Masks of mayhem (n 23)
Creature of havoc (n 24/n 4/n 5)
Beneath nightmare Castle (n 25)
Crypt of the sorcerer (n 26/n 6)
Star strider (n 27)
Phantoms of fear (n 28)
Midnight rogue (n 29)
Chasms of malice (n 30)
Battleblade warrior (n 31)
Slaves of the abyss (n 32)
Sky lord (n 33)
Stealer of souls (n 34)
Daggers of darkness (n 35)
Armies of death (n 36/n 14/n 15)
Portal of evil (n 37)
Vault of the vampire (n 38)
Fangs of fury (n 39)
Dead of night (n 40)
Master of chaos (n 41)
Black vein prophecy (n 42)
The Keep of the lich-lord (n 43)
Legend of the shadow warriors (n 44)
Spectral stalkers (n 45)
Tower of destruction (n 46)
The Crimson tide (n 47)
Moonrunner (n 48)
Siege of Sardath (n 49)
Return to Firetop Mountain (n 50/n 16)
Island of the undead (n 51)
Night dragon (n 52)
Spellbreaker (n 53/n 28)
Legend of Zagor (n 54/n 20)
Deathmoor (n 55)
Knights of doom (n 56)
Magehunter (n 57)
Revenge of the vampire (n 58)
Curse of the mummy (n 59/n 27/n 14)
Eye of the dragon (--/n 21/n 10)
Bloodbones (--/n 26/n 7)
Howl of the werewolf (--/n 29/n 11)
Stormslayer (--/--/n 4)
Night of the necromancer (--/--/ n 8)
Blood of the zombies (--/--/--)


-le artbook de Tony Hough est de toute beauté, on y retrouve les illustrations des couvertures embellies des Chevaliers du destin et du Dragon de la nuit, ainsi que de nombreuses illustrations intérieures :
Le Dragon de la nuit : les 2 serpents de fer (372)
Le Pirate de l'Au-delà : la pieuvre géante (280), le capitaine Velyarde (26), une nouvelle illustration du Qezkari, en couleur (398), la reine Zyteea, en couleur et avec les yeux ouvert (113), la mante religieuse et le chasseur, en couleur (320) et  Ramatu le sorcier, en couleur aussi (139)
les dessins en noir et blanc que l'on trouve en couleur dans le artbook ont été grandement amélioré.

-en janvier 2014, les éditions Tin Man Games ont lancé un vote sur Facebook pour demander quels Defis fantastiques nous aimerions voir publier en applications, en dehors de ceux déjà sortis ou déjà prévu ( déjà sortie : L'Ile du Roi Lézard, Le Sang des zombis, Le Manoir de l'enfer, La Forêt de la malédiction et La Galaxie Tragiqueprévu : Le Sorcier de la Montagne de Feu, La Citadelle du Chaos, Rendez-vous avec la M.O.R.T., Le Labyrinthe de la mort, La Cité des voleurs et La Créature venue du chaos) il y a eu 561 votant, et 4 mois plus tard ils ont annoncé les 20 titres ayant eu le plus de votes. 1 (248 votes) L'Epreuve des champions - 2 (232 votes) Retour à la Montagne de Feu - 3 (221 votes) Le Talisman de la mort - 4 (216 votes) La Sorcière des neiges - 5 (208) Le Marais aux scorpions - 6 (196 votes) Le Temple de la terreur - 7 (192 votes) L'Epée du samouraï - 8 (186 votes) Le Combattant de l'autoroute - 9 (171 votes) Défis sanglants sur l'océan - 10 (161 votes) Le Vampire du château noir - 11 (141 votes) La Crypte du sorcier - 12 (134 votes) Le Mercenaire de l'espace - 13 (130 votes) La Nuit du loup-garou - 14 (127 votes) La Forteresse du Cauchemar - 15 (125 votes) Les Démons des profondeurs - 16 (124 votes) Les Sombres cohortes - 17 (115 votes) La Légende de Zagor - 18 (113 votes) La Grande menace des robots - 19 (111 votes) La Planète rebelle - 20 (107 votes) Les Rôdeurs de la nuit .

Planète LDVELH a été fait par Stephane Bechard ©2004-2014
Toutes les critiques, solutions, informations, sont la propriété de leurs auteurs respectifs,
toute reproduction totale ou partielle est interdite sans l'autorisation de l'auteur.
Ce site n'existe que dans un but informatif, chaque livre est la propriété de son auteur/ éditeur respectif.